Plomberie: faire le bon choix de joint

La réparation des joints qui fuient est parmi les problèmes les plus courants en plomberie. Et aussi le choix du joint est une partie importante que ce soit dans une réparation ou dans un projet de plomberie. Il existe en effet, plusieurs variétés de joints selon leur forme et leur fonction. Il n’est toujours évident de trouver le bon joint à utiliser sans l’aide d’un professionnel en plomberie.

Les différents types de joints

Avec les bons conseils et recommandations du site plombier.com, nous allons pouvoir choisir les joints qui correspondent aux différents raccords dont nous aurons besoin dans nos divers projets en plomberie.

Deux grandes catégories de joints existent selon leur collerette. Large est cette collerette, les joints sont destinés aux raccords mécaniques et les plus étroites sont réservées pour l’étanchéité des robinets.
Le moins cher et le plus connu est le joint fibre vulcanisée, de couleur rouge. Il est surtout utilisé pour l’étanchéité des circuits d’eau chaude et froide et pour le chauffage. Ce type de joint supporte une température allant jusqu’à 80 °C. Sur des raccords sujets à des vibrations, ce joint n’est pas tout à fait fiable et ne dure pas longtemps. Par contre il n’est pas sensible à l’action des graisses, essences et solvants.

Quant au joint caoutchouc synthétique cellulose (CSC Watts) de couleur rouge, il est destiné pour les circuits d’eau chaude et résiste à une température allant jusqu’à 180 °C et une pression de 40 bars. Il peut convenir également pour les installations d’air, d’huile et d’hydrocarbures.

Ensuite, les joints verts ou CNA sont recommandés pour les installations jusqu’à 100 bars de pression et les raccordements à risque (pressions violentes ou vibrations).
Le joint bleu (CNK Watts) possède l’agrément de Gaz de France et peut servir pour l’eau, le gaz, la vapeur, et les hydrocarbures. Il résiste à une température de 400 °C et jusqu’à une pression de 100 bars.
Le joint blanc PTFE (polytétrafluoroéthylène) est parmi les plus prisés pour l’étanchéité des chaudières à gaz. Il est surtout connu par sa résistance aux produits chimiques.

Enfin, le dernier type de joint est celui en caoutchouc ou joint plat, de couleur noire destinée aux raccordements à serrage manuel et les assemblages de matières plastiques tels PVC, siphon…

Conseils du plombier à Vincennes

Pour une installation fiable qui dure dans le temps, il est conseillé de faire appel à un professionnel en plomberie dans le choix des joints à utiliser. Aussi, il est vraiment nécessaire de connaitre certaines précautions d’usage ainsi que de gestes simples afin de garantir la longévité des joints. Et les conseils du plombier à Vincennes qui suivent après nous éclairent encore plus dans nos décisions :
– Les joints en fibre vulcanisés sont à serrer avec précautions, car ils se gonflent au contact de l’eau.
– Les joints verts ne s’associent pas avec le gaz et difficile à trouver à l’achat.
– Les joints rouges sont de très haute qualité et fiables, mais peu disponibles sur le marché.
– Les joints toriques ne résistent pas à de fortes pressions et doivent être montés de part et d’autre avec des bagues qui le protégeront.

– Les joints en caoutchouc ne sont pas préconisés entre deux raccords métalliques, par contre ils sont très souples et supportent plusieurs montages successifs.
– Les joints devront être accessibles et visibles en cas de vérifications, et doivent être remplacés à chaque fois qu’on intervient au niveau du raccord.
– Pour trouver la bonne taille de joint, il faut démonter la tête de robinet ou de la tuyauterie pour l’emmener au magasin afin d’obtenir sans difficulté le bon joint correspondant.
Les dimensions des joints sont aussi un point à ne pas négliger; car pour garantir une étanchéité optimale, le joint doit parfaitement s’accommoder au raccord dans lequel il va se poser. Pour cela, il est important de faire la différence entre la taille du filetage exprimé en pouces ou millimètres et qui désigne les joints et la taille des joints qui indique le diamètre intérieur exprimé le plus souvent en millimètres.

Pour récapituler, il est bon à savoir que la couleur des joints corresponde à une matière et une fonction spécifique selon nos besoins. Le rouge indique que les joints sont en fibre vulcanisée, préconisé surtout pour les installations sur eau chaude et froide, ou sur le chauffage. Tandis que les joints en caoutchouc sont de couleur noire, et qui répond à nos besoins d’étanchéité au niveau des tuyaux en plastiques, entre autres les siphons ou les tuyaux de machine à laver. Et enfin ceux de couleur bleue sont généralement à base de kevlar. Ces joints nous sont utiles pour rendre étanches les installations de vapeur, de gaz ou d’hydrocarbures. Et pour un besoin d’étanchéité des pièces mobiles d’une robinetterie, il est conseillé d’utiliser les joints toriques de couleur noire.