Comment prolonger la durée de vie de votre toiture ?

Divers facteurs influencent l’espérance de vie d’une toiture. Elle dépend du type de toit utilisé, de la situation géographique du bâtiment, de l’efficacité de la pose, et de l’entretien de la couverture. En moyenne, selon les experts, la durée de vie s’étend de 15 à 30 ans environ. Mais cela peut varier en fonction du modèle choisi. Retrouvez ici quelques indices qui vous permettent d’augmenter la longévité de vie de la vôtre.

Inspection annuelle des toits.

L’inspection des toits est le procédé de vérification de son état. Elle doit s’effectuer deux fois par an, au printemps et à l’automne. Il est également judicieux de faire un contrôle après le passage des intempéries. Effectivement, la couverture subit les effets du mauvais temps et de la pollution.

Il convient de rechercher les signes qui déterminent le dommage et de déceler les faiblesses du revêtement. Ces dégâts peuvent se présenter sous diverses formes. À titre d’illustration, les indices de vieillissement se révèlent à travers l’apparition de moisissures brunes accompagnée de la constatation d’une odeur nauséabonde. De plus, un défaut de fabrication limite la performance de la toiture dans le temps qui ralentira sa longévité de vie. Ces détériorations auront en effet un impact sur l’étanchéité et l’isolation du toit. En outre, il est indispensable de procéder à l’inspection de l’intérieur, de l’extérieur et en hauteur de votre habitation.

 Au cas où vous ignorez comment faire pour détecter les problèmes, faites appel à un expert comme cet artisan couvreur dans le 17. Les couvreurs seront à l’écoute de vos demandes et répondront à vos attentes. Bref, après un diagnostic bien établi et en réparant les dommages, ils vous garantiront la pérennité de vie de votre toiture.

Nettoyage de la toiture.

En réalisant un entretien régulier de votre toit, sa durée de vie augmentera. Le nettoyage de la couverture est l’arme idéale contre sa destruction. Cela vous évitera de refaire votre toiture et de vous permettra de faire des économies. La technique de soin est moins couteuse que les travaux de renouvellement.

À cet effet, deux moyens sont à votre portée pour effectuer l’opération de nettoyage. Si les tâches et les saletés sont résistantes, le karcher est l’outil parfait pour s’en débarrasser. En pulvérisant la toiture de haut en bas, les déchets et les mousses disparaissent. Le matériel offre l’avantage de pouvoir exécuter la tâche rapidement. Cependant, il n’est adapté qu’à un certain type de toit. Le nettoyage des tuiles et des ardoises par cet outil est peu recommandé. En effet, la méthode au karcher risque d’endommager ce type de toiture. En l’occurrence, les précieux conseils d’un couvreur sont sollicités. Il vous informera mieux des détails.

L’autre moyen pour nettoyer se fait avec l’aide d’une brosse dure. Vous pouvez en trouver dans les magasins et le réaliser vous-même. Cette méthode est la solution adéquate pour enlever les débris est les taches de faibles importances pour décrasser votre toit.

Un violent nettoyage risque d’affaiblir votre toit. Effectivement, la puissance du karcher peut menacer la rigidité et l’étanchéité de la couverture. Le lavage fait avec une brosse dure ne suffit plus à se débarrasser des salissures extrêmes. Dans ce cas, il est préconisé de faire appel à  l’intervention des couvreurs. Dotés d’un savoir-faire, ils procèderont à l’entretien de façons successives pour vous assurer l’accroissement de la durée de vie du revêtement. D’abord, munis d’un matériel de lavage à haute pression ou d’une eau de javel concentrée, ils nettoient méticuleusement la surface. Puis, ils s’attaquent à la phase de traitement en utilisant des produits de démoussage et d’hydrofuge. En effet, cette technique permet de lutter contre l’apparition des mousses et des lichens causant l’humidité. À la fin, le professionnel applique une peinture spécifique à base de résine dans le but de renforcer l’imperméabilité de votre toiture. En bref, ce procédé vous assurera la longévité de vie de votre couverture.