Calcul chauffage quelle puissance choisir

Puissance chauffageNous sommes des êtres curieux et nous voulons tout savoir avant de nous lancer dans une dépense importante. Lorsque nous achetons une automobile, nous effectuons des calculs pour savoir son rendement en litres/100 kilomètres, sa puissance, ou encore son coût réel annuel.

Il en est de même avec le calcul chauffage. Après tout, vous passez de nombreuses heures dans vos résidences et vous aimez le confort. Mais à quel prix ce confort? Et le système de chauffage que vous possédez ou que vous êtes sur le point de vous procurer, est-il surdimensionné ou inadéquat pour la grandeur de votre maison? Donc avant de pouvoir éclaircir clairement la question pécuniaire, il faut d’abord regarder la question de calcul de puissance avant de choisir un chauffage.

Calcul puissance chauffage

Un ensemble de règles sont utilisées pour le calcul de puissance de chauffage. On débute normalement par définir la zone climatique où vous habitez. Après tout, la facture de chauffage sera différente pour une maison en Provence versus une dans les Alpes. Grosso modo, la France est répartie en quatre zones climatiques.

En second lieu, il faut déterminer le type d’isolation de votre demeure : Isolation faible, moyenne ou forte.

En troisième lieu, on mesure le volume en mètre cube de chaque pièce de la maison.

Si vous habitez un appartement avec des voisins chauffés, on calcule environ 25 watts par mètre cube. Une maison mal isolée nécessiterait 60 watts par mètre cube. La moyenne des résidences est de 40 watts par mètre cube.

À titre d’exemple, une résidence située en Île de France, donc dans la zone climatique 2, ayant une isolation moyenne, nécessiterait 43 watts par mètre cube. Il s’ensuit diverses variantes : Par exemple, on ajouterait 10% pour les salles de bain mais si l’appartement est ensoleillé on retirerait 10%. Dans le cas de pièces situées au nord on pourrait ajouter 10%.

Il s’agit ici d’un exemple simplifié. Pour obtenir des données précises de calcul de puissance de chauffage, mieux vaut s’adresser à l’artisan chauffagiste.

Calcul prix chauffage

Lorsqu’il s’agit d’effectuer le calcul prix de chauffage, il faut tenir compte de plusieurs facteurs afin d’obtenir un portrait réel et précis de votre installation.

Prix des appareils TTC

  • Prix des frais de transports (si applicable)
  • Prix des accessoires requis (thermostats, ventilateurs, sèche-serviettes, etc)
  • Prix des rénovations (par exemple, nouveau plancher de béton pour chauffage au sol, ou cheminée pour chauffage au bois)
  • Prix des contrats d’entretien
  • Prix des garanties prolongées
  • Prix de la main d’œuvre pour l’installation
  • Coûts de financement

Si on estime que l’appareil choisi a une durée de vie de 20 ans, il faudra additionner tous les coûts énumérés et diviser par 20. À cela s’ajoutera :

  • Prix de l’entretien annuel (pièces et main d’œuvre)
  • Prix annuel de la source d’énergie (électricité-gaz,fioul-bois)

Vous obtiendrez ainsi un estimé de votre coût réel de chauffage annuel. Trop de gens pensent que leur facture d’électricité reflète précisément ce qu’il leur en coûte annuellement pour se garder dans un confort chaud et ne tiennent pas compte du prix des appareils et installation amortis sur 20 ans.

Pour les gens qui voudraient effectuer le calcul prix de chauffage des combustibles, il existe plusieurs logiciels pour effectuer de tels comparatifs. Certains de ces logiciels sont simples et d’autres très complets et complexes avec simulations et tiennent compte d’une panoplie de détails tels le type de vitrage, l’activité des résidents, type d’éclairage, ventilation, apports d’air, infiltrations d’air, gains solaires des surfaces vitrées, latitude et longitude, etc.