Que doit figurer sur une facture de plomberie ?

La facture est une petite note qui détaille toutes les modalités de prestations ayant été réalisées par un professionnel. Pour un plombier chauffagiste, elle doit donc comporter quelques mentions obligatoires pour être valide. Pour en savoir plus, retrouvez tous les détails dans cet article.

Les mentions obligatoires sur une facture de plomberie

Avant de faire appel aux services d’un plombier, la prudence est de mise car tout artisan qui se prétend professionnel ne dispose pas forcément des mêmes compétences et qualifications requises par l’exercice de ce métier. Il  résulte souvent des factures trop élevées par rapport aux fourchettes moyennes de prix.

Il est donc indispensable de se renseigner sur les différents tarifs proposés par les entreprises de dépannage en plomberie avant de signer un contrat d’intervention d’un professionnel.

Pour tous les travaux dont les tarifications dépassent 25 € TTC, l’intervenant est dans l’obligation de faire une facture sur laquelle doivent être indiquées les mentions suivantes :

  • Le numéro de la facture
  • Les coordonnées du client
  • Les coordonnées de la compagnie
  • La date et le lieu d’exécution de la prestation
  • La date d’émission de la facture
  • Le nombre d’heures et de travail effectué
  • Les frais de déplacement (qui ne sont pas réglementées, mais imposées par chaque entreprise)
  • La somme totale à payer hors taxe et TTC.

Le paiement de la facture

Une fois que le plombier a fini son intervention, il doit vous fournir une facture dans la mesure où le montant total de la prestation dépasse 150 € HT. Si le tarif est en dessous de cette marge, cette note reste optionnelle mais vous pouvez tout de même la lui demander en cas de besoin.

Il doit également indiquer le taux horaire de la main d’œuvre, le tarif exact de mobilisation, ainsi que tous les détails qui concernent le remplacement des pièces (quantité, coût, caractéristiques, etc.).

Avant de payer la totalité de la facture de plomberie, le principe est simple. Ne versez la somme demandée que si vous êtes entièrement satisfait des travaux. C’est la meilleure méthode pour obliger le technicien à réaliser ses prestations d’une manière efficace et fiable.

Par ailleurs, au cours de son intervention, le plombier peut vous proposer d’autres services comme l’installation d’un adoucisseur d’eau par exemple. Si vous acceptez, il doit alors effectuer un bon de commande.

Comparez les prix

Avant de vous engager, n’hésitez pas à comparer les prix pour éviter toute arnaque. S’il ne s’agit pas d’une urgence, vous pouvez ainsi contacter trois entreprises pour réaliser un chiffrage des travaux. Cela devra se matérialiser avec un devis. Pour information, le devis est généralement gratuit mais pas toujours. Demandez bien cela avant de déplacer un artisan. Enfin, demandez toutes les modalités avant de vous engager. En effet, certains sont par exemple plus arrangeants que d’autres en ce qui concerne les modalités de paiement.

Et dans tous les cas, conservez bien les documents que le professionnel vous aura remis.

Les tarifs moyens d’une intervention en plomberie

Dans la plus part du temps, un plombier est sollicité pour réparer ou rechercher une fuite d’eau dans votre maison. Pour la réparation de cette fuite, le tarif forfaitaire moyen  varie entre 40 et 70 €. Le tarif horaire de la recherche d’une fuite d’eau ou sa réparation est généralement oscille entre 120 à 300 €.

En ce qui concerne la réparation d’une simple fuite de lavabo, une fuite de WC ou une fuite de baignoire ne requière pas forcément du gros matériel de remplacement, d’où un tarif raisonnable du dépannage évalué s’élève de 150 à 200 €.

En revanche, une fuite de canalisation ou d’un radiateur peut demander un devis matériel, d’où la nécessité également de demander un devis complet de l’intervention auprès du plombier sollicité

Si la réparation nécessite le dégorgement de canalisation, qui requiert souvent un matériel spécialisé tel que le camion hydrocureur, il faut compter entre 100 € et 200 € le cout de l’intervention d’un plombier. Ce prix est valable uniquement pour les dégorgements simples, c’est  à dire débouchage avec pompe manuelle, furet manuel. Pour le dégorgement d’une colonne centrale, il faut prévoir un budget de 900€. Ce dernier nécessite l’utilisation d’un véhicule d’assainissement à haute pression.

Quant à la fosse septique, un plombier professionnel intervient sur plusieurs domaines à savoir l’assainissement du bac à graisse, l’installation, le curage , la vidange d’une fosse septique, etc. Pour dépanner ou renover une fosse septique il faut compter en moyenne  200 € et peuvent aller jusqu’à plusieurs milliers d’euros selon l’importance du travaux. Concernant l’installation d’un chauffe-eau, le tarif total d’une pose plus fourniture est à partir de 500 € et devenir plus cher selon le type de votre chauffe-eau. Et pour finir, pour l’iInstallation, dépannage ou rénovation de WC, l’intervention d’un plombier est nécessaire et débute à100 € environ. Généralement, ce type d’intervention exige la demande d’un devis complet auprès d’une entreprise spécialisée ou d’un plombier professionnel, en raison du matériel nécessaire.