Les offres de prêt chez les banques digitales de troisième génération

Sont considérées de troisième génération, les banques en ligne qui sont des extensions ou des filiales numériques de banques déjà existantes. Ces enseignes sont souvent rattachées à une maison-mère, et ne proposent pas plus de services que celle-ci. On note par exemple LCL, qui est l’agence en ligne de BNP Paribas.
Sans grande surprise, ces enseignes affichent des offres de prêts « complètes » :

  • rachat de crédit
  • prêt relais
  • prêt amortissable
  • crédit in fine

Et chez les pures players, comment cela se passe ?

En général, la clientèle est séduite par les banques en ligne pour leur rapidité et leur simplicité de service. C’est pourquoi ces enseignes en ligne ne comptent pas le PTZ et les CEL ou PEL dans leurs offres.
On entend par pures players, les banques en ligne qui sont partie de rien ! Ces enseignes ont débuté avec des produits assez restreints, dont l’épargne. Ce n’est qu’ensuite qu’elles se sont ouvertes à d’autres perspectives.
Ainsi, pour l’instant seules quatre banques en ligne proposent des services en crédit immobilier :

  • HelloBank
  • Boursorama Banque
  • ING Direct
  • Fortuneo

crédit immobilier

Le prêt immobilier chez HelloBank

Contrairement aux attentes des clients, le prêt immobilier proposé par cette enseigne est une intermédiation entre le client et un crédit chez BNP Paribas. Or, cet aspect est un frein pour la grande partie des candidats, du fait que l’enseigne manque de transparence.
Pour ce qui est du reste des informations, tout est fourni. Accessible dès 3000 euros, le prêt peut durer jusqu’à 30 ans. Les frais de dossier sont évalués à 250 euros, tandis que les indemnités de remboursement anticipé ne sont pas offertes. Le principal plus de l’enseigne : la possibilité de souscrire un crédit immobilier pour financer des travaux.

Boursorama Banque se distingue par sa grille tarifaire ultra compétitive

L’offre de crédit immobilier de Boursorama répond à sa logique en ce qui concerne les tarifs :

  • absence de frais de dossier
  • absence des indemnités de rachat anticipé, sauf lors d’un rachat par un de ses concurrents directs

En outre, ses tarifs sont clairement affichés, sans mention cachée, et ses adhérents peuvent faire une simulation directement en ligne.
Seule condition : disposer de 80 000 euros minimum. Le prêt immobilier de cette enseigne peut durer entre 7 à 25 ans, uniquement dans le but de faire l’acquisition d’une résidence secondaire ou principale ou encore un logement locatif. Il est également possible de souscrire à l’offre de crédit pour un rachat de crédit.

ING Direct mise sur la transparence

Chez cette enseigne, les prêts peuvent s’étaler jusqu’à 25 ans, et les IRA sont offerts. Pour se distinguer de ces congénères, ING Direct mise sur la pédagogie. Elle tente d’expliquer le plus clairement possible toutes les démarches à suivre. L’enseigne a compris que ceux qui ont recours aux banques en ligne ont besoin d’explications précises sur tous les points cités.
Enfin, ING Direct offre 0,10% de moins sur le taux, à condition que vous y domiciliiez vos revenus.

Fortuneo exploite la notion de simplicité

Fortuneo propose à peu près les mêmes produits que les trois autres banques en lignes citées plus haut. Par contre, elle met en exergue la simplicité d’utilisation de son site, ainsi que les renseignements et la mise en œuvre des services et produits qu’elle propose.

Souscrire un crédit immobilier, les éléments à prendre en compte

Un crédit immobilier est composé de plusieurs éléments, obligatoires, que ce soit auprès d’un établissement traditionnel ou d’une banque en ligne.

La capacité d’emprunt

On entend par capacité d’emprunt le montant maximal qu’un emprunteur peut demander. Elle est déterminée par l’apport personnel, les revenus et les charges mensuelles du demandeur.

Les mensualités

Afin d’obtenir le montant des mensualités, il est nécessaire de faire une simulation du crédit avec :

  • le montant d’emprunt
  • les durées de remboursement

Le tableau d’amortissement

Il s’agit d’un tableau détaillant les échéances du prêt. Il permet à la banque et au demandeur de crédit d’avoir une vue d’ensemble des échéances mensuelles et annuelles des remboursements, et ce, sur toute la durée du prêt.

Les frais de notaire

C’est en ayant recours à une simulation de crédit qu’on peut faire ressortir le montant de ces frais, qui peuvent être très importants dans l’investissement.

Le taux annuel effectif global (TAEG)

Cet indicateur de référence permet la comparaison entre plusieurs offres de crédits. Afin de faciliter l’analyse, le TAEG intègre l’ensemble des frais annexes, dont le taux nominal.

Le capital restant dû

Il s’agit du montant à rembourser. Si vous avez du mal à vous en rappeler, il suffit de faire une simulation et entrer les critères liés au prêt pour obtenir le reste à payer.

Taux d’endettement

Au jour du montage de votre dossier pour un crédit immobilier, l’organisme de prêt vous indiquera quelques conditions à remplir afin d’obtenir vos fonds pour réaliser votre projet immobilier. Le taux d’endettement est en effet un indicateur faisant parti de ces conditions.

Cet indicateur permet à la banque de savoir si le candidat au crédit est capable d’honorer les échéances. Souvent, il correspond à 33% du revenu annuel.