Comment sont fabriqués les granulés de bois ?

Les granulés de bois sont des cylindres qui servent de combustible aux chaudières et aux poêles. Ils sont une source d’énergie naturelle d’une grande efficacité et durable. Alors comment sont-ils fabriqués, et comment savoir s’ils sont de qualité ? Lisez ceci pour tout savoir des granulés de bois, et découvrir le processus de fabrication.

Etapes de fabrication des granulés bois.

Les pellets de bois sont composés de déchets non traités en provenance de l’industrie du bois. Ils sont ensuite affinés, déshydratés puis compactés sans aucune colle, ni autre produit chimique, avant d’être transformé en combustible. Cette fabrication de pellets à bois se déroule en 4 grandes étapes.

L’approvisionnement.

Les granulés de bois, également appelés pellets sont fabriqués avec les résidus de sciures, à partir de copeaux de bois ou de végétaux. Tout d’abord il s’agit de récupérer des coupes de bois répondant à des critères de qualité définis. Les matériaux de base doivent être sélectionnés avec soin. On sait qu’un grand nombre de granulés de bois sont issus de la fabrication à base de bois tendres comme l’épicéa ou le pin. Plusieurs éléments peuvent jouer sur le processus de fabrication. Par exemple le type ou la durée de stockage, mais aussi le lieu de vie d’un arbre.

Le broyage et le séchage.

Après avoir contrôlé la qualité des matières premières, le produit est séché à l’aide d’une chaudière biomasse ou d’une centrale de cogénération afin de permettre l’évaporation de l’eau.
S’il s’agit de copeaux, ils sont broyés en amont dans un silo à sciure afin d’obtenir une poudre de particules fines. C’est lors de ce processus que le taux d’humidité est contrôlé, ce paramètre est très important car il détermine si les granulés peuvent être formés dans la presse à pellets.
Si on utilise du bois fraîchement coupé ou de la sciure, la teneur en eau est d’environ 50% au commencement. Tout est ensuite stocké dans le silo à sciure sèche avant de débuter la production des pellets dans la presse à granulés.

Le pressage.

On passe ensuite à la granulation qui s’obtient en procédant à un pressage à chaud, et on refroidit les granulés par de l’air soufflé pour qu’ils durcissent, avant le tamisage et le dépoussiérage final. C’est cette étape qui permet la formation des cylindres de bois. L’objectif est d’obtenir des granulés de diamètre 6 ou 8 mm selon leur utilisation future.

Le refroidissement, le tamisage, le conditionnement.

Les granulés sont refroidis puis tamisés pour extraire toutes les poussières. Après cela ils sont conditionnés en sacs ou en vrac pour répondre aux différents besoins des clients en terme de chauffage et de lieu de stockage.

Pas de granulés sans une bonne presse à granulés.

La presse à granulés est au centre de la production de pellets. C’est dans cette machine que la sciure de bois est transformée en granulés solides. C’est la pression dans la presse et la friction entre les particules qui détermine une bonne fabrication des granulés de bois. En fonction de la matière première et du diamètre, des canaux de différentes longueurs sont nécessaires. Pour régler la pression optimale dans le canal, il faut une bonne répartition de la matière. En raison de l’usure de la forme et des rouleaux de presse, cet espace doit de temps à autre être ajusté. D’autres facteurs tels que le taux d’humidité et la température influent sur la friction et ont une responsabilité dans la qualité du pellet.

La température, un facteur important dans la fabrication des granulés.

Au démarrage du processus de fabrication, la matière première subit une forte chauffe dans un séchoir. Dans un séchoir à bande convoyeuse, le bois atteint une température proche de 80 degrés. Dans le séchoir à tambour, la chaleur peut atteindre 110 degrés.
Les températures élevées ont une influence favorable sur la friction. En revanche, on note que chaque matière possède une température optimale. C’est pour cela qu’il est primordial de contrôler ce paramètre tout au long du processus.

Quels sont les critères de qualité contrôlés lors de la fabrication des granulés de bois ?

Face à une demande en constante croissance, des normes ont été mises en place pour garantir aux utilisateurs un produit de qualité. Ainsi les fabricants se sont engagés à utiliser de la sciure de bois 100 % naturelle qui n’a pas été traitée chimiquement.
Les critères de qualité faisant l’objet d’un contrôle rigoureux lors de la fabrication des granulés de bois, sont établis sur la base de la norme européenne. La quasi-totalité des granulés de bois sont maintenant certifiés et respectent les normes de fabrication et les critères de qualité. Les certifications DIN+, NF et EN+ sont une preuve de qualité et définissent les critères de production à respecter.
Le diamètre du granulé doit mesurer 6mm ou 8mm selon le type de granulés et la longueur doit être comprise entre 3,15mm et 40mm. L’humidité ne doit pas dépasser 10% et le taux de cendres doit être inférieur à 0,7%. La dureté mécanique doit dépasser les 97,5% et la quantité de poussières fines doit se trouver inférieure à 1%. Enfin, on veut que la densité soit supérieure à 600 Kg/m3 et que le pouvoir calorifique se situe entre 16,5 et 19 MJ/Kg.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les granulés de bois, je vous invite à consulter le site de Simplyfeu.