Choisir un chauffage sol

chauffage au sol chaoisir conseilOn pourrait décrire le chauffage sol comme un immense radiateur incrusté dans le plancher entier d’une pièce. La chaleur est dissipée en douceur par rayonnement de telle sorte qu’il n’y a pas de zones froides ou de courants d’air.

On retrouve deux types de planchers chauffants :

  • Le chauffage au sol électrique
  • Le chauffage au sol à l’eau

Le chauffage au sol à l’eau peut être alimenté soit par une installation géothermique, solaire, au gaz, ou au fioul. (voir ici comment choisir un chauffage) Peu importe la source d’énergie, le principe reste le même : un liquide circule dans des tuyaux placés dans un plancher de béton. Selon le type de chauffage choisi, certains systèmes sont réversibles et permettront de refroidir le plancher en été.

Un des avantages du chauffage sol, est de pouvoir fonctionner à basse température (maximum 28 degrés C). Il s’accorde donc très bien à une chaudière à condensation au fioul ou au gaz. Un second avantage du chauffage sol sur les autres types de chauffage, est d’utiliser moins d’énergie pour le même confort. Un troisième avantage est qu’il n’y a pas d’appareils de chauffage visible, tel un radiateur, dans la pièce puisque tout est caché dans le plancher.

Chauffage au sol électrique

Ce type de chauffage a vu le jour dans les années soixante mais les premières installations se sont avérées désastreuses faute d’une main d’œuvre inexpérimentée et d’une mauvaise utilisation de matériaux et de l’isolation thermique. Les créateurs sont retournés à leur table de travail et les installateurs ont refait leurs classes de telle sorte qu’aujourd’hui le chauffage au sol électrique est un des plus économiques. Toutefois ce type de chauffage commande une préparation soigneuse qui permettra d’éviter bien des bavures. Règle générale, il est plus facile d’installer ce type de chauffage dans une construction neuve néanmoins le chauffage au sol électrique peut s’inscrire dans le cadre d’une rénovation majeure dans laquelle on mettra à niveau les normes d’isolation thermique. On favorisera également l’installation de carrelages plutôt qu’un tapis ou du bois.

Avec le chauffage au sol électrique, on incruste dans la dalle du plancher, soit une résistance électrique ou soit un réseau de tuyaux dans lequel circule un liquide à une température d’environ 50 degrés C. Ce générateur émet un rayonnement infrarouge qui réchauffe les objets et les occupants d’une pièce plutôt que de réchauffer l’air ambiant. Ainsi les occupants n’ont pas la sensation désagréable de courants d’air et de zones différentes de confort. La température au sol se situe entre 22 et 28 degrés C.

Dans les maisons on favorisera l’utilisation du réseaux de tuyaux car en été, il sera possible d’y faire circuler une eau froide qui refroidira le plancher et l’air ambiant. Ainsi le même appareil pourra servir à chauffer et climatiser.

Prix chauffage sol

Règle générale, le chauffage sol électrique est moins coûteux à l’installation que celui à eau car il ne nécessite pas de raccordement à une chaudière au fioul ou au gaz. De plus le chauffage au sol électrique ne nécessite pas d’être incrusté dans un plancher de béton comme le chauffage sol à l’eau, et peut même être installé avec des planchers stratifiés. En revanche, les coûts de l’électricité sont élevés en France et le chauffage sol électrique s’avèrera plus coûteux à l’utilisation. Pour l’installation du chauffage sol, on pourrait s’attendre à débourser environ 50 le m².