Quels arbres fruitiers planter pour mon jardin ?

Il n’y a rien de plus sain que de consommer des fruits issus de son propre jardin. Cultivés dans de très bonnes conditions et ne sont soumis à aucun traitement altérant leur goût et leurs apports, ils sont surtout cueillis à maturité.

Comment choisir vos arbres fruitiers ?

Ce qu’il faut savoir en premier lieu sur les arbres fruitiers et les fruits, c’est la diversité. A chaque fruit ses petites variantes lui conférant une taille et des saveurs différentes, les uns des autres. Ainsi, n’hésitez pas à demander à votre pépiniériste et bien préciser la déclinaison de pommiers, poiriers, pruniers, de cerisiers que vous désirez avoir dans votre jardin entre autres.

 

En outre, il est important de savoir que pour certains fruits, la pollinisation est croisée, c’est-à-dire qu’elle a lieu d’un arbre à un autre, pensez alors à en cultiver plusieurs pour une même espèce. C’est le cas des poiriers et des pommiers entre autres. Par ailleurs, assurez-vous d’avoir au moins un arbre mâle et un arbre femelle pour certains fruits comme le kiwi. Aussi, pour pouvoir bien fructifier durant sa saison, la majorité des arbres fruitiers préfèrent une exposition bien ensoleillée généralement, certains, notamment les agrumes, sont assez sensibles au gel et doivent être rentrés en hiver. Dans ce cas, assurez-vous de disposer d’un minimum nécessaire pour assurer la survie de vos arbres.

 

Par ailleurs, l’autre paramètre essentiel pour bien choisir vos arbres fruitiers et d’en assurer l’épanouissement, c’est votre région. Selon l’exposition au soleil, le climat et aussi le type de sol, il est indispensable de prendre en compte votre province. Il donc est important de toujours se renseigner sur les variétés locales de votre zone. Pour un aménagement jardin Haute Savoie entre autres, vous avez une vaste possibilité. Pommiers, prunelliers, kiwi, noisetiers, mûriers blancs et noirs, cerisiers, cerisiers à grappes… et bien d’autres.

Comment planter vos arbres fruitiers ?

Avant de vous lancer dans la plantation de vos arbres fruitiers, vous devez avant toute chose, déterminer la période la plus propice. En effet, pour la plupart, ils se plantent pendant l’automne ou en début d’hiver de préférence. Veillez bien à ne pas planter vos arbres durant la période de gel, de neige ou de pluies fortes.

 

Une fois arrivé à la bonne saison, vous devez d’abord réaliser les trous (pas trop profonds) dans lesquels la racine de vos arbres fruitiers sera implantée. Ainsi, avant d’entamer toute culture, introduisez une fumure de fond dans chaque trou 15 jours à l’avance. Une fois cette période écoulée, vous passerez à la plantation.

 

Pour commencer, vous devez éliminer toutes racines endommagées et égalisez la ramure.

Ensuite, enduisez vos racines de boue argileuse. Puis, placez votre arbre dans le trou. Veillez à ce que les racines ne soient pas enfoncer jusqu’au fond. Référez-vous au point de greffe qui doit se trouver entre 0 et 2 cm du niveau du sol. Recouvrez votre trou de terre que vous tasserez avec les pieds régulièrement. Pour terminer, arrosez votre jeune tronc abondamment et systématiquement avec de l’eau. Pour ce faire, prévoyez près de 15 litres d’eau pour chaque arbre.