Activité manuelle : quand le jardinage devient un loisir !

Pas besoin d’avoir un grand jardin, ni même d’avoir la main verte, pour profiter des bienfaits du jardinage. Plus qu’une corvée du dimanche, le jardinage est devenu une activité à part entière, comptant parmi les loisirs créatifs les plus appréciés des Français. Par ailleurs, force est de remarquer que le fait de jardiner et de s’occuper de ses plantes est une activité qui a le don de déstresser tout un chacun, d’autant plus que l’on se trouve dans un environnement propice au calme et à la plénitude. Certains spécialistes en ont même fait une thérapie.

Un moment de zénitude

Lorsqu’on effectue des travaux de jardinage, on entre dans une relation privilégiée avec la nature et la terre. C’est un moment de calme où l’on se retrouve face à soi-même avec nos outils de jardinage, notre arrosoir et nos plantes. Le jardinage, en tant que loisir créatif, ne signifie pas toujours motobineuse, bêche et bottes de jardin. Il ne s’agit pas non plus d’en faire son métier. Passer quelques minutes à désherber, à tailler, à semer et à planter suffit pour entrer dans cet esprit de zénitude. Selon des études scientifiques menées par des chercheurs britanniques, l’entretien du jardin, le fait de se débarrasser des mauvaises herbes, aurait des vertus apaisantes et déstressantes. Passer quelques minutes par jour au jardinage procure bien-être et paix intérieure, même avec seulement quelques plantes d’appartement. L’hortithérapie est même devenue une pratique utilisée dans les écoles et les hôpitaux pour prévenir certaines maladies psychiques et même pour traiter la migraine, l’épilepsie, l’autisme et même l’Alzheimer.

Le jardinage, une activité passionnante

On comptabiliserait plus de 13 millions de Français, passionnés de jardinage, qui passent leurs fins de semaine entre leurs rosiers et leur jardin potager. Des rassemblements sont même organisés chaque année entre les passionnés pour se partager des conseils de jardinage. L’aménagement du jardin est également l’occasion de laisser libre cours à sa créativité, de faire appel à son talent caché de paysagiste pour monter un jardin d’ornement. Les plantes d’intérieur, de petites surfaces potagères et même de petits arbres fruitiers s’invitent désormais en appartement, sur les balcons, qu’on prend souvent plaisir à décorer. Même les habitants des grandes villes se laissent prendre au plaisir d’agencer leur petit extérieur d’appartement avec du gazon, des pots de fleurs, des plantes grimpantes. Leur entretien quasi-quotidien constitue leur petite activité détente pour évacuer le stress après le travail.

Jardiner, une activité qui rapporte aussi, mine de rien

Le jardinage, il faut le dire, est un hobby qui porte ses fruits. En utilisant les bons engrais, des anti nuisibles et avec les bonnes semences, on parvient à produire des fruits, des légumes et des plantes aromatiques qu’on pourra déguster avec fierté en famille. Avec le jardinage bio, en utilisant des engrais verts, du purin ou du compost, on peut même produire des produits bio, sains et bons pour la santé, sans aucun produit chimique ni autre modification génétique. Il est toujours agréable de déguster les salades et les légumes du jardin et sans avoir à payer le prix fort.

Le jardinage, loisir familial

Ce n’est pas tout. Lorsqu’on est à court d’idées pour trouver de quoi occuper les membres de sa famille durant les journées de repos, sans classe ni travail, le jardinage est une bonne alternative. Il est aussi la meilleure solution de joindre l’utile à l’agréable quand on ne dispose pas des moyens financiers pour tous les emmener dehors. Le jardinage est également l’occasion idéale pour renforcer les liens ou en créer de nouveaux. En impliquant chacun dans l’entretien de la pelouse ou des rosiers, par exemple, on arrive à créer une telle complicité que gare à la personne qui ose piétiner ou abîmer ces plantes, elle aura affaire à celui ou celle qui l’a entretenu. C’est donc un des moyens efficaces permettant d’instaurer le dialogue au sein de la famille, notamment si elle est recomposée, tout en permettant à chacun de passer de bons moments. Quel plaisir, en effet, que de pouvoir récolter et consommer ce qu’on a soigneusement planté et entretenu pendant un certain temps. Pour y arriver, il faut cependant choisir les légumes censés pousser durant la période. Une fois dressée la liste de tout ce qu’on peut cultiver comme légumes de saison dans son jardin, on demande ensuite à chacun d’en choisir un à planter et à entretenir. Pour cela, tous doivent toutefois se faire aider, car novices en la matière, certains auront du mal à s’y prendre. En voyant ensuite leurs plantes pousser, se développer et grandir, ils ne manqueront pas d’en être fiers et de recommencer. Cela les incitera aussi à manger plus de légumes comme ceux qu’ils ont faits pousser et goûter avec beaucoup de plaisir. A la fin, ces moments de jardinage pourront être les plus beaux instants de loisir que la famille a pu connaître. L’important est que chacun puisse s’y amuser à cœur joie et y apprenne une chose ou deux sur la manière de planter, faire pousser, entretenir et cueillir des légumes ou des fleurs.

Le jardinage, une activité ludique et éducative pour les enfants

Il arrive une période où les enfants s’intéressent de près à la nature. Aux côtés de leurs parents et aînés, ils n’hésitent pas à mettre la main à la pâte en accomplissant de petits travaux de jardinage : arrosage de plantes, élagage d’arbre, plantation, création de potager… Tout ceci pour dire que non seulement cette activité est essentielle à la survie de la planète, mais elle contribue aussi au développement de l’enfant. En effet, les enfants peuvent jardiner dès qu’ils atteignent 3 ans. On estime qu’à cet âge, ils sont en mesure de pratiquer des activités manuelles de manière plus ou moins autonome. De nombreuses études ont d’ailleurs attesté des vertus pédagogiques du jardinage. Il n’y a pas de meilleur moyen pour aider les enfants à comprendre le cycle de vie d’une plante et lui permettre d’observer de près son évolution, d’autant que cette activité favorise l’éveil des sens. Comment ? Des séances de jardinage régulières permettent d’aiguiser toutes les facultés. À titre d’exemple, un enfant affinera ses sens olfactifs, grâce à des odeurs de fleurs aussi nombreuses que variées. Il apprendra aussi à affûter son écoute en prêtant oreille aux bruits des insectes et aux chants des oiseaux. Au-delà de la pratique, la réalisation de dessin, la lecture et la diffusion de documentaire restent également des idées originales pour faciliter l’assimilation de l’enfant.
Le jardinage figure parmi les activités et loisirs créatifs les plus plébiscités. Pour éviter que votre enfant ne s’ennuie les weekends ou encore durant les vacances scolaires, pensez à l’inscrire à un atelier de jardinage. Petit arrosoir, pots en terre cuite, gants et semis… une fois les accessoires en main, les possibilités sont infinies. Parmi celles-ci, on cite la plantation de rose, la création de bac à fleurs et la conception de cadre de fleurs séchées.