Conseils décoration intérieure : 4 erreurs à ne pas commettre sur son éclairage

Lors de l’aménagement de votre décoration d’intérieur, plusieurs aspects doivent être pris en compte pour vous assurer un certain confort de vie. Parmi ces aspects, l’un des plus importants est l’éclairage. À cet effet, il est important de bien ajuster l’éclairage de votre décoration d’intérieur pour que celui-ci accentue la splendeur de votre habitation. Cependant, voici quelques erreurs qui sont totalement à proscrire.

 

Conseil N°1 : Dimensionnement de l’éclairage

En France, les gens ont pour manie de se contenter d’une seule ampoule au plafond. Pourtant, dans une pièce, en fonction de l’activité exercée, les besoins en termes d’éclairage peuvent différer. En ce qui concerne le salon, il peut être utilisé pour diverses activités : réception, lecture ou détente. Pour différer les ambiances lumineuses, il faudrait installer divers types d’ampoules, en combinant liseuse, appliques, suspension et pourquoi pas un éclairage LED.

La diversification des sources de lumière est encore plus importante dans la cuisine ; puisqu’il faut faire en sorte de bien éclairer les plans de travail ; question d’éviter de se tailler un doigt en faisant la cuisine. Pour finir, il faut veiller à éclairer tous les objets importants à l’instar des tableaux, statuettes et armoires, par exemple. Tous les recoins doivent être illuminés ; puisqu’un coin, non ou mal éclairé, semble disparaître de la pièce ; et celle-ci paraît aussitôt plus confinée.

 

Conseil N°2 : Trop éclairer ou pas suffisamment éclairer

Il n’est pas aisé de siester quand l’éclairage de la chambre est similaire à celui d’un cabinet de dentiste. Mais aussi, il serait difficile, et même agaçant, de chercher ses vêtements dans une penderie mal éclairée. Vous pouvez adapter vos luminaires selon les différents modèles disponibles : le modèle direct (l’éclairage illumine toute la salle) ; le modèle indirect (l’éclairage est projeté contre un mur ou le plafond) ; le modèle radiant (les rayons lumineux sont projetés un peu de partout) ; et le modèle focal (les rayons lumineux sont dirigés vers un endroit précis). Le seul problème est de savoir alors bien les doser ou les agencer en fonction du contexte. Vous pouvez faire appel à cet  électricien situe dans le 95  pour des conseils et ajustements de votre éclairage en fonction de vos besoins.

 

Conseil N°3 : Choisir la mauvaise ampoule

Il y a quelques années, choisir une ampoule était très simple. Pour cela, il fallait juste tenir compte du nombre de Watts. Mais aujourd’hui il faut avoir fait 12 années d’études supérieures en physique pour opérer un choix judicieux. En effet, il existe une multitude de critères à prendre en compte. Avec les LED, les halogènes et autres types, le choix est devenu un peu plus corsé. Il faudra donc tenir compte de la température de couleur de l’ampoule (chaude à moins de 4000 kelvins et froide au-delà) et de l’indice IRC (qui ne doit pas excéder 90). De ce fait, il faudra opter pour une couleur froide pour les activités qui demandent à être concentré ; et opter pour les couleurs chaudes lorsque la pièce sert à se détendre.

 

Conseil N°4 : Choisir des spots comme plafonnier

Quelle que soit leur qualité, les rayons lumineux des spots sont toujours éblouissants en fonction de l’angle. Le mieux serait d’opter pour un plafonnier classique de même teinte que le plafond et d’augmenter les sources de lumière.

Aussi, il est important de ne pas négliger les variateurs ; ceux-ci vous permettront de varier l’ambiance. Tamisée, apaisante, ou ambiance de travail, avec ces gadgets, vous aurez amplement le choix.